Explorer Convoités Panier Connexion
FR / EN

artiste

Contemporain

Jacques BLANPAIN

1947

Muni d’une solide formation artistique, aux Beaux-Arts tout d’abord, « pour une expression très personnelle », puis aux Arts déco, « pour répondre à une commande, pour davantage d’ouverture et moins d’instrospection », Jacques Blanpain considère cette double approche comme indispensable. Elle lui a ouvert une belle carrière dans l’architecture, le design de communication, la conception d’affiches, l’illustration poétique et pédagogique pour l’édition du livre et du disque (il a dessiné près de 150 pochettes pour Auvidis-Naïve, et a notamment travaillé avec Gilles Vigneault). « J’aime le dessin plus que tout, je l’ai exploré et je continue. Tout prend forme à partir de lui. » Sa maîtrise lui a permis de cheminer vers l’abstrait. Il quitte son studio de design parisien en 2003 pour se lancer dans l’enseignement à l’École Supérieure de Design de Troyes, où il sera directeur des programmes jusqu’en 2013 et mettra en place un master de design. « Transmettre est essentiel.

Former et se former : j’ai ainsi suivi un 3e cycle d’études à la Sorbonne. » La confiance en soi est la valeur essentielle qu’il s’est attaché à communiquer à ses étudiants. « Mais aussi l’errance, car se perdre est la meilleure façon de se trouver. Et, surtout, la curiosité, ne rien s’interdire. » Des centaines de croquis témoignent encore des heures passées au tribunal avec eux, à saisir et restituer des attitudes sur le vif. Il continue à enseigner le dessin dans son atelier, fréquenté par une vingtaine d’élèves. Durant son parcours professionnel, Jacques Blanpain a exprimé son art dans l’édition, « ce qui est une forme d’exposition », notamment des illustrations de livres pour enfants chez Acte Sud. Il a rempli des cahiers de dessins. Mais il s’est vraiment mis à peindre depuis son installation en Dordogne, en 2014, dans la maison de vacances pour laquelle il avait eu un coup de coeur en 2003. Vivre à la campagne a changé son rythme de vie et lui a apporté le silence. L’espace aussi.

« Pendant longtemps, j’ai dessiné à la mesure de ma main, sur mon bureau. Maintenant, mon bras et mon corps entier sont en mouvement. » Changement de format, travail au-dehors et à l’horizontale marquent un réel engagement physique… L’artiste fabrique ses châssis et ses couleurs, à l’oeuf, et il peint sur des draps en lin achetés dans des brocantes. « L’histoire s’inscrit dans la matière. Je joue avec les plis du temps.» En plus d’une trentaine de toiles par an, chaque exposition suscitant de nouvelles oeuvres, il réalise des sculptures à partir de cailloux assemblés et arrimés par des liens à la façon de portulans (anciennes cartes de navigation) formant un étrange parcours, mobile et ténébreux.

Pour citer Suzanne Tartarat : « Jacques Blanpain est engagé dans un processus de transformation d’une œuvre et d’une pensée ».

Oeuvres de l'artiste

Vous aimerez aussi

x
Besoin d'un conseil ?

Vous avez une question pour Alfred,
Vous souhaitez un conseil.
Alfred vous contacte dans la journée !