37

Alfred en balade à la FIAC

Les Balades d’Alfred reviennent avec un article consacré à la 47ème édition de la Foire Internationale d’Art Contemporain qui se tenait du 21 au 25 octobre au Grand Palais Éphémère. Le rendez-vous incontournable du marché de l’art contemporain faisait son grand retour après 2 ans d’absence due à la pandémie de Covid. La plus internationale des foires françaises a su s’adapter à la situation sanitaire en proposant une programmation physique avec plus de 170 exposants en présentiel et une version online (FIAC Online Viewing Room)…

Cécilia GRANARA, I feel seen (The only way out is through), Galerie Exo Exo.

Donna HUANCA, Pezon rosadita, Galerie Peres Projects.

Maria LASSNIG, Die grüne malerin (The green paintress), Galerie Capitain Petzel.

Callum INNES, Untitled lamp black / Caribbean turquoise, Galerie Kerlin.

Paris était en effervescence durant cette semaine où de nombreux évènements avaient lieu au même moment. Les passionnés d’art moderne pouvaient se rendre à la Moderne Art Fair présentée sur les Champs Elysées et admirer les toiles des grands peintres de la modernité tels que Picasso, Hans HARTUNG ou encore Jean DUBUFFET. La foire Asia Now, évènement consacré à l’art contemporain asiatique et son marché, prenait place dans le prestigieux Salon Hoche avec 37 exposants. La Nocturne des Galeries avait lieu cette année le jeudi 21 octobre et la programmation était riche et variée avec des vernissages, des évènements et des talks. La FIAC proposait également une version Hors-Les-Murs avec une belle programmation de sculptures et d’installations à découvrir dans des lieux publics prestigieux.

L’engouement et le dynamisme créés par cette semaine de l’art prouve une nouvelle fois que Paris s’est imposé comme l’une des scènes majeure de l’art contemporain. Jennifer FLAY, directrice de la FIAC, confiait que l’édition 2021 était de loin la plus ambitieuse et diversifiée (*propos reçus dans le Quotidien de l’Art du 20 octobre) avec plus de 224 exposants originaires de 25 pays et une programmation diverse mêlant art, design et éditions. Les galeries étaient réparties en 2 secteurs, un général consacré aux galeries d’art moderne et d’art contemporain et un secteur « jeunes galeries » qui mettait en avant 10 galeries de la scène émergente et dont les stands présentant le travail de Simon MARTIN (Galerie Jousse Entreprise) et Cécilia GRANARA (Exo Exo) ont fait sensation auprès des collectionneurs.

La FIAC a conservé ce qui a fait sa force et sa réputation au fil des années: une programmation qualitative proposée par des galeries prestigieuses françaises et étrangères (1/4 des galeries sont françaises).

Coup de cœur pour le stand de la galerie Peres Projects (Berlin, Allemagne) où l’on pouvait admirer une œuvre abstraite de l’artiste Donna HUANCA, une toile présentant l’univers animalier de Paolo SALVADOR ou encore l’énigmatique George ROUY que l’on pouvait retrouver également sur le stand de la galerie Almine Rech (Paris, France).

Le stand de la galerie Capitain Petzel (Berlin, Allemagne) a retenu notre attention en présentant une œuvre captivante de l’artiste Maria LASSNIG.

L’équipe d’Alfred est impatiente de revenir l’année prochaine.

Ann Veronica JANSSENS, Sunset b, Galerie Esther SCHIPPER.