67

L’invitation au voyage de Marion SAGON

Marion est une jeune artiste à l’expression artistique multiple. Son travail conduit une réflexion sur l’artefact qui consiste en une observation quotidienne de la nature. Les paysages et la nature sont ses sujets privilégiés qu’elle retranscrit sur toile après les avoir dessiné numériquement. Alfred apprécie la touche poétique et apaisante de sa peinture…

Marion SAGON, Geometric landscape, 2019, acrylique sur toile, 70 x 60 cm.

Marion SAGON est une artiste de la famille d’Alfred dont les œuvres sont disponibles sur la galerie www.alfred-art.com.

Marion SAGON, Pink stones on the river bank, 2019, acrylique sur toile, 53 x 40 cm.

Marion SAGON est une artiste de la famille d’Alfred dont les œuvres sont disponibles sur la galerie www.alfred-art.com.

Avec ses dessins numériques grande échelle, Marion SAGON nous invite à un voyage ou plutôt un aller-retour entre les mondes virtuels qu’elle construit et notre position dans le réel. Ses paysages digitaux, ensuite picturalisés dans une volonté de reproduire l’acte de la machine, mélangent architectures qu’elle photographie lors de randonnées urbaines et images de paysage collectées sur Internet. Les œuvres créent dans l’espace de la galerie des fenêtres ouvertes sur ces nouveaux mondes où nature et construction humaine s’entremêlent dans un équilibre parfait.

Par son travail, elle révèle notre monde – combinaison bâti, nature – comme étant un assemblage de formes interchangeables, s’uniformisant peu à peu. Ses environnements numériques remettent en question nos habitudes visuelles tout en proposant des univers familiers, ceux de la périphérie des villes, de l’architecture banale ou encore des paysages environnants, dans un tout qui invite à la contemplation et par extension interroge : comment l’homme a-t-il, en s’appropriant la nature, « géo-maîtrisé » son environnement ? 

Au-delà de son intérêt pour le paysage, Marion questionne l’ère digitale avec des installations aux aspects numériques, proche de l’onirisme. Ses sculptures, que des prélèvements depuis les logiciels 3D viennent enrichir, représentent des éléments naturels simplifiés, semblant tout droit rapportés de mondes virtuels. Ils composent, tels des souvenirs génériques et des artefacts numériques, une sorte d’archive, d’archéologie du futur. 

© Marion SAGON

Marion SAGON, L’air, 2021, acrylique sur toile, 40 x 30 cm.

Marion SAGON est une artiste de la famille d’Alfred dont les œuvres sont disponibles sur la galerie www.alfred-art.com.